,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

En réponse à:
Ténor en devenir ...

En réponse au message :
> Ténor en devenir ...

Il y a en fait un faisceau d’argments qui a contribué a me faire prendre cette décision.

1) En intégrant le choeur international de Bordeaux chez les barytons basses, j’avais tendance à suivre ce qui se passait coté ténor et en fin de scéance sur un répertoire que je connaissait mal, j’avais mal à la gorge.

2) Lors d’une soirée entre chanteurs, je me suis aperçu en chantant à coté d’un fort ténor que je n’avais pas de difficultés à le suivre et monter dans les aigus. Surpris et en tentant l’expérience de le prendre comme modèle dans sa façon d’emettre je me suis aperçu que ma voix arrivait à s’envoler. L’auditoire ce soir là a été convaincu que j’étais bel et bien ténor.

3) La personne qui me fait travailler actuellement m’a aussi parlé des notes de passage et m’a assuré que j’étais bel et bien dans la configuration du ténor, garanti à 100%.

4) Je tiens sans fatiguer le répertoire au dessus de ces fameuses notes de passage, on m’assure qu’un baryton ne tiendrait pas plus d’une heure.

5) Il est vrai que durant ces dernières années j’ai toujours voulu faire du son et grossir ma voix en tubant un peu et j’avais sans doute occulté ma voix naturelle qui contrairement à avant ne sonne plus creux.

6) Michel Dens, Artiste que j’admire énormémennt m’avait déja assuré il y a quelques années que j’étais ténor. D’autres l’ont suivi.

Voila, je ne pense pas qu’il y ait d’autres explications, ça fait tout de même quelques pistes.
Pour l’intant je ne pense pas à faire retour arrière.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.