, SIGNATURE
Retour au menu
-->


article précédent - Petite Messe Solennelle par le CIB   article suivant - Jean-François Lapointe
Opéra de barie - Bilan 2009
Pépito et L’île de Tulipatan étaient au programme
Le 3 septembre 2009


L’Opéra de Barie, c’est terminé pour 2009. Merci d’être venu si nombreux partager notre passion !

Sachez que vous étiez près de 1800 à avoir fait la démarche de venir découvrir Barie, petit village improbable du Sud-Gironde, devenu pour l’heure la capitale régionale de l’Opérette.

Cette saison a permis tout d’abord de faire découvrir gratuitement l’art lyrique à un jeune public : c’est aussi une mission morale que nous nous étions fixés. Ces têtes blondes des centres-aérés participants ont été enchantés et enthousiastes de l’expérience. Nous sommes fiers d’avoir éveillé chez eux un interêt pour un art un peu oublié dans les médias. Nous recommencerons !

Pour les adultes, je crois aussi que la magie du lieu et la bonne humeur ont également opéré. Nombreux d’entre vous sont venus à plusieurs représentations et vous semblez avoir été satisfait de cette deuxième saison, si j’en juge par vos commentaires chaleureux et par le nombre d’articles qui nous ont été consacrés dans la presse.

Nous sommes déjà au travail pour l’an 3 de l’Opéra de Barie. Préparez-vous à un tourbillon d’opérettes avec cinq ou six oeuvres de plusieurs compositeurs. Bloquez d’ores et déjà votre semaine du 15 août 2010, ça va être exceptionnel !

Surtout, n’oubliez pas de parler de notre aventure à vos amis, le bouche à oreille est encore notre meilleure publicité,. Nous vous attendons l’année prochaine, encore plus nombreux....

Nous recherchons toujours des volontaires pour nous aider à la réalisation des décors et pour la technique. D’autre part, si vous êtes chanteur amateur ou professionnel installé en Gironde, mais avant tout passionné, et que vous souhaitez participer à notre aventure ... contactez nous.

Le président de l’Opéra de Barie - Jean-Marc Choisy

Le site : http://www.operadebarie.com


Article publié par : jmchoisy

Répondre à cet article



Petite Jean-François