, SIGNATURE
Retour au menu
-->

Répondre à cet article



La Offenbach


article précédent - La jolie parfumeuse d’Offenbach   article suivant - Offenbach - La joie de vivre
L’Oie du Caire et Fleurette à Barie en 2019
Trois superbes soirées à ne pas rater
Le 7 février 2019


L’Oie du Caire, opéra bouffe en deux actes de Wolfang Amadéus Mozart :

Proposé les 30, 31 juillet et 1er août 2019 par l’Opéra de Barie (Gironde)

Voici, en quelques mots, le menu de celle bouffonnerie, qui se passe en Espagne, dans l’Espagne chimérique des tuteurs jaloux, des pupilles aussi adroites que belles, et des amoureux comme on n’en voit plus.

Don Beltran est un vieux barbon, un Bartholo qui tient sa pupille sous clef, en attendant qu’il l’épouse ; de même que Rosine, la senora Isabelle a un galant ; cet amoureux est le propre neveu de don Beltran. Les deux amoureux, aidés dune soubrette et d’un valet, font tomber les grilles et les verrous du vieux tuteur, qui tient registre de toutes les ruses amoureuses, mais qui ne songe pas que les oies, qui ont sauvé le Capitole, peuvent aider à jouer de bons tours aux maris et aux tuteurs.

Don Beltran a été marié, il se croit veuf ; mais sa femme n’est point morte, loin de là : elle a été successivement l’épouse du sultan, d’un corsaire et d’un danseur, et de chacun de ses amants elle a gardé un témoignage vivant.

C’est au moment où le tuteur va signer le contrat de mariage, que l’épouse inattendue arrive au cœur de la place, comme Ulysse dans le cheval de Troie, dans les flancs même de la mère oie qui recèlent outre l’épouse très vivante, trois enfants que la fidèle Pénélope rapporte à la communauté.

Fleurette : Opéra comique en un acte de Jacques Offenbach


Article publié par : jmchoisy