,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Chanteur amateur, jusqu’où peut on aller ?

    En réponse au message :
    Chanteur amateur, jusqu’où peut on aller ?

    Bonjour michel,
    Tout d’abord je pense que tu n’avais pas besoin de dire que tu es un amateur. Ce qui interesse le chef c’est ta voix, et le fait que le chant ne t’apporte pas ton revenu principal ne regarde personne. il y a beaucoup de chanteurs ou instrumentistes que l’on pense pros dans tous les sens du terme (c’est à dire statutairement parlant et qualitativement parlant) qui en fait ont un autre métier. Nous avons besoin, nous amateurs éclairés, de chefs qui nous donnent des responsabilités de soliste pour pouvoir progresser et qui sont prêts à prendre le risque. Je t’assure qu’il en existe. biensûr c’est comme dans tous les domaines si on veut de la qualité il faut payer plus cher.
    la différence est là et bon nombre de choeurs amateurs n’ont pas les moyens de se payer des grands et vrais pros comme ton épouse, tout au moins pas à chaque concerts. je n’ai pour l’instant jamais rencontré de problème avec des choristes, j’ai de très bons rapports avec eux mais je sais aussi rester à ma place et ne pas avoir la grosse tête.
    dans le choeur avec lequel je chante comme soliste le chef le plus souvent possible fait participer deux ou trois choristes en leur donnant un deuxième rôle parce qu’il sait qu’ils sont capables et qu’ils en ont envie. Bien que chanter ne soit pas notre métier principal, nous passons de nombreuses heures à préparer les morceaux (c’est normal car nous n’avons pas la même facilité qu’un pro pour déchiffrer ni la même culture) et celà un choriste qui répète une fois par semaine n’est pas toujours prés à le faire. Nous avons donc au moins une attitude de pro vis à vis du chant, c’est à dire que nous le faisons très sérieusement et avec beaucoup de conscience professionnelle. Maintenant si un choeur te propose de te payer de façon tout à fait officielle (c’est à dire te déclarer) tu as le droit de te sentir pro au moins le temps de la représentation et dans ce cas on ne parle plus d’amateurisme. Je crois aussi que bien que ton emploi principal ne soit pas celui d’un musicien, si un chef te fait confiance et que toi dans ton fond intérieur tu penses que tu peux être à la hauteur, il ne faut pas faire celà gratuitement car là, çà pourrait être de la concurence déloyale. effectivement si la qualité de ta voix est proche d’un pro et que tu prends rien, pourquoi aller payer un vrai pro.
    Michel pour t’avoir déjà entendu, je trouve que ta voix est bien celle de quelqu’un qui sait chanter et ressemble à s’y méprendre à celle d’un pro !!
    çà y est, je crois que j’ai dit tout ce que j’avais à dire !
    amicalement.
    Michel de Saintes.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.