,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Mireille Delunsch à Bordeaux

    En réponse au message :
    Mireille Delunsch à Bordeaux

    Bonjour David, dans votre commentaire je relève une phrase qui me choque un peu :" En termes d’art, si on suit totalement les goûts du public (qui sont déjà divergents !), on passe aussi à côté de choses très précieuses."

    L’art doit il être égoïste au point qu’il n’existe que pour une portion très réduite de gens ?

    Les formes d’art incapables de toucher grand monde peuvent elle être qualifiées de "très précieuses" ?

    Si l’art peut s’exprimer c’est parcequ’il y a un public qu’il est censé toucher et qui, très matériellement parlant, est la source des moyens indispensables qui permettent à cet art de se manifester.

    Proner le mépris de l’avis du public comme vous semblez le faire me semble être une démarche un peu trop élitiste qui a toutes les chances de réduire les manifestations de l’art à de discrètes rencontres de salon entre personnes se disant (ou se croyant) "initiées".

    Il me semble que la force d’un art réside dans le nombre de personnes qu’il peut toucher, sinon ça s’apparente à une force sans appui, c’est à dire sans action et sans effet.. Un art sans action et sans effet est pour moi un art qui n’a rien de très précieux...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.