,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Mireille Delunsch à Bordeaux

    En réponse au message :
    Mireille Delunsch à Bordeaux

    Bonjour Jean-Marc !

    Mon commentaire :

    Gloup.

    Oui, il faut se dire que nous n’attendons pas tous la même chose de l’opéra.

    Concernant Mireille Delunsch, la Mort de Cléopâtre est écrite pour un mezzo lyrique (et souvent chanté par des mezzos lyriques assez larges ou des mezzos dramatiques), et les passages sostenuto dans le médium peinent un peu à passer l’orchestre pour elle.
    Néanmoins, diseuse, actrice hors pair, elle l’a encore montré.

    Pour les oeuvres, dire que la Mort de Cléopâtre est sans intérêt me laisse pantois. Il faut le prendre pour ce que c’est, une Cantate (pour le Prix de Rome). Et, dans ce contexte, c’est tout à fait magistral.
    Bien entendu, il ne faut pas y attendre des étalages vocaux avec des aigus qui survolent l’orchestre, des éclats véristes ou que sais-je : tout est dans l’appropriation musicale du texte.
    C’est en cela qu’il est assez difficile de mettre en scène ce texte un peu abstrait. Aussi bien celle de la Voix Humaine était très inspirée, aussi bien celle de Cléopâtre lui servait un peu de faire-valoir.

    Concernant la Voix Humaine. Peu d’idées musicales, et un texte de Cocteau extrêmement prosaïque. L’oeuvre est plus longue que son contenu, indéniablement.
    Il n’empêche que Mireille Delunsch, surtout par son jeu, mais également par son attention au texte, s’en est admirablement tirée.

    Malgré la faiblesse de cette seconde oeuvre, une grande soirée, indubitablement.

    *****

    Pour ce qui est de la politique de l’Opéra de Bordeaux. Financièrement, malgré ces saisons un peu maigrelettes, elle est catastrophique à ce qu’il paraît.
    Artistiquement, autant l’année dernière était faible, autant celle-ci, tout en jouant l’économie, se montre plus réussie.

    Je ne crois pas qu’on puisse généraliser comme tu le fais sur le fait qu’on ne peut pas estimer des chanteurs sur ces oeuvres, qu’elles n’intéressent personne, qu’elles dégoûteraient les gens de l’opéra. Je connais des gens qui sont venus à l’opéra par la musique contemporaine, le Grand Macabre de Ligeti, etc.
    D’accord pour parler du goût des oeuvres méconnues, mais ces deux pièces, qui restent un peu au répertoire, ne sont pas si souvent exécutées que cela.

    Enfin, pour l’opérette, c’est purement un positionnement "idéologique". Ca coûte plus cher du fait du nombre de cachets, j’imagine, au lieu de confier interprétation et mise en scène de l’ensemble du spectacle à une seule artiste, fût-elle plus chère.
    Ensuite, sur l’intérêt musical et le rayonnement culturel de Bordeaux, ça doit aussi ne pas follement enthousiasmer les autorités - qu’on s’en félicite ou qu’on le déplore.

    Force est de remarquer que la production d’opérette (et même d’opéras comiques) à Bordeaux n’était pas de grande qualité ces dernières années, tu l’avais toi-même remarqué ici ou là. Alors mieux vaut un répertoire difficile bien interprété.

    En termes d’art, si on suit totalement les goûts du public (qui sont déjà divergents !), on passe aussi à côté de choses très précieuses.
    Je trouvais cette initiative "économique" intelligente et très réussie, malgré l’intérêt relatif de l’oeuvre de Poulenc.

    Voilà pour moi !

    A propos, pour Jakob Lenz, je m’y suis rendu. Tu aurais absolument détesté, mais c’était formidable. :-)

    Si ça t’intéresse, pour te glacer un peu d’effroi, je te mets le lien vers un commentaire que je faisais.

    Bon courage pour la suite de la saison !

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.