Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in C:\wamp\www\vocalises\ecrire\inc\utils.php on line 172
Classement de la voix et destination vocale - Primaquatre.info ,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Classement de la voix et destination vocale

    En réponse au message :
    Classement de la voix et destination vocale

    Personne en répond ? Bon, je m’y colle.

    Si, si, en lyrique, la voix de tête est traditionnellement utilisée par les femmes sur la quasi-totalité de leur tessiture... En principe... Certaines pour acquérir du grave poitrinent sur quelques notes graves, tandis que d’autres ont la totalité de leur tessiture vendue à la voix de poitrine et la pousse jusqu’à l’aigu (belting) comme dans la variété américaine.

    Traditionnellement en lyrique, l’homme est censé utiliser sa voix de poitrine, du grave et en poussant jusqu’à l’aigu (voix de force). Une variante de la voix de poitrine permet d’adoucir l’émission de poitrine vers le haut-médium /aigu et la camoufler en voix de tête : c’est la voix dite "mixte" (qui n’est absolument pas un mélange de la voix de poitrine et de tête) : couleur plutôt sombre, ronde, en nuance mezzo-piano, au velouté caractéristique.

    Bien-sûr, un homme peut parfaitement chanter en voix de tête de façon exclusive à la manière des contre-ténors, et il y en a pour toutes les tessitures comme pour les femmes : contralto, alto, mezzo-soprano et soprano.

    Quant à la puissance-projection, elle est donnée par la spécialisation des résonateurs (essentiellement pharynx, bouche, nez, éventuellement sinus) sur le registre de poitrine ou de tête. A la note fondamentale se surajoute des fréquences élevées qui permettent de "passer" sur un orchestre en tutti, de l’ordre de 2000 à 4000 Hz.

    Les 2 registres de poitrine et de tête se font concurrence : développer la puissance d’un registre se fera nécessairement au détriment de l’autre et vice-versa. Et veiller à l’égalité des 2 registres ne permettra rien de bon = "no man’s land" de la voix, tout juste bon à développer une voix de micro, ou au mieux de salon...

    Donc, si tu veux développer exclusivement ta voix de tête (ou de poitrine) de façon puissante c’est possible à la manière des contre-ténors. Il y a eu des écritures dans la musique ancienne pour cela qui sont aujourd’hui chantées par des femmes ou des hommes.

    Quelques noms : Alfed DELLER, ou plus près de nous Klaus NOMI (superbe "Mon coeur s’ouvre à ta voix" écrit pour le rôle de DALILA, voix de mezzo-contralto = alto), James BOWMANN, Andréas SCHOLL, ou à la mode actuellement Philippe JARROUSKI.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.