Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in C:\wamp\www\vocalises\ecrire\inc\utils.php on line 172
Classement de la voix et destination vocale - Primaquatre.info ,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Classement de la voix et destination vocale

    En réponse au message :
    Classement de la voix et destination vocale

    Bonsoir et merci pour le renseignements .
    Do2, je peux donc l´oublier et du reste, aucun air pour femme ne le comporte, n´est-ce pas ?
    C´était juste pour donner une idée de mes limites .

    Mi2, je l´ai toujours eu sans aucune douleur mais je pense que c´est en voix de poitrine, ce qui fixerait un début de voix de poitrine dans le grave soit á partir de cette note soit á partir du fa2 .
    Ce qui est certain, c´est que je " fatigue" plus en chantant des airs de soprano que des airs de contralto . Cara sposa de Haendel, par exemple, ne me pose aucun probleme .
    Quand je dis que je " fatigue" pour les airs de soprano
    ( Ca m´arrive aussi pour les airs de mezzo qui sont tendus en haut de la tessiture), je ne veux pas dire que je
    m´endors mais que ca "tire" sur la gorge .
    Je ne sais pas comment expliquer mais je me comprends .
    Un peu comme si , entrainée pour courir 500 m, je devais en courir le double .

    Pour les notes de passage, je me suis peut-être trompée en effet. Je revérifierai mais en tout cas, sûr et certain que j´attrape le sol2 , voire le fa2 sans aucun probleme et j´y tiens car par nature, j´ai toujours chanté plus facilement et plus volontiers dans le grave et le médium que dans
    l´aigu .

    Vous me parlez du fa4 : á " froid" pour moi, c´est pas terrible . Quand ma voix est échauffée, c´est déjá mieux mais quand même, ca " tire" . On est donc bien dans l´aigu de la tessiture .
    Fa2, ca " roule" tout seul même á froid avec évidemment du mieux si c´est travaillé .
    C´est définitivement l´aigu qui me demande de travailler et non le grave .
    Registre de mezzo central ou mezzo grave, ca semble me correspondre . En tout cas , éviter les airs pour soprano á mon avis même si c´est plus á la mode . N´est pas Natalie Dessay qui veut !

    Merci pour la " tête penchée" , j´ai essayé mais même lá plus ca monte et plus ma voix perd de volume mais c´est vrai que ca facilite la rondeur du timbre .

    Petite question hors sujet mais quand même sur le chant :
    j´ai entendu une célebre chanteuse ( je ne la nomme pas par correction ) faire un contre-fa mais on a l´impression
    qu´elle ne peut pas le tenir et qu´il est " crié" sur la fin.
    Pourtant, en tant que chanteuse de carriere, sa voix a dû être travaillée pendant des années , donc pourquoi son contre-fa " sonne" comme si elle avait du mal á le faire ?
    A moins que ce soit émis en voix de sifflet ou que ce soit une mauvaise qualité de l´acoustique . L´enregistrement est de 52 .

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.