,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Définition du passage de la voix article suivant - Concours de chant 2007

    Un elixir d’amour
    Comme un coq en pâte
    Le 19 octobre 2006


    Bordeaux donne en ce moment l’elisir d’amore un opéra de Gaetano Donizetti au grand théâtre de Bordeaux.

    J’ai eu la chance de pouvoir assister à une représentation et je m’empresse de vous dire qu’il faut aller voir cette production en tout point équilibrée qui vous réconciliera avec l’Opéra de Bordeaux.

    Côté mise en scène, c’est un régal, on a le sentiment d’être plongé au sein d’un pays imaginaire habité par des personnages d’humeur "volatile" appartenant à l’espèce des gallinacés.

    Une sorte de conte de fées pour grands enfants servit par la musique enjouée de Donizetti et un choeur qui fait un remarquable travail de présence scénique. On imagine que çela a demandé beaucoup de travail pour synchroniser cette grande grand basse-cour. Bravo donc aux poulets (j’en connais personnellement deux que je salue ici) et aux cocottes qui ont fait là un travail extraordinaire. C’est beau d’être Artiste !.

    Côté solistes : du vrai bonheur aussi.

    Le ténor est un extra-terrestre qui chante avec une facilité et une légèreté peu communes et son interprétation ne ressemble à aucune autre, c’est du beau chant, ce n’est pas forcé, quelle présence et quelle émotion !. Il paraîtrait que ce ténor n’a que 24 ans, présageons qu’il a un bel avenir.

    La soprano charmante a ,d’après ce que j’ai pu entendre déçu quelques rares auditeurs spécialistes... Il semblerait que ce ne soit pas tout à fait la voix du rôle...
    En ce qui me concerne elle m’a beaucoup séduit, un beau timbre puissant et tout en finesse qui passe bien dans la salle. Elle a su me faire frissonner à plusieurs reprises et c’est bien là l’essentiel, pour le reste je ne suis pas musicologue.

    Belcore était également très bien, collant bien à son rôle, une belle émission qui ne déparait pas avec les deux autres artistes dont j’ai parlé plus haut. Concernant le docteur, il était un peu en-dessous des trois autres selon moi et aurait peut-être demandé une voix plus large.

    Globalement donc, un très bon spectacle qu’il faut s’empresser d’aller voir, la musique était bien servi par l’orchestre et c’est certain je reprendrai bien un peu de cet élixir d’amour qui pourrait bien me refaire verser una furtiva lagrima.


    Article publié par : Jean-Marc
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message
    1 Message
    • Un elixir d’amour

      19 octobre 2006 13:56 , par DavidLeMarrec

      Merci pour le compte-rendu !

      Je ne m’y suis pas rendu, parce que l’expérience ces deux dernières années était que, lorsque les noms sont inconnus, on n’a jamais de bonne surprise. Ce qui est très dommage lorsqu’on sait tous les bons chanteurs pas cher qui circulent sur le marché !
      Je me laisserai peut-être tenter, alors.

      Si on redresse la barre, à la bonne heure !
      J’attends Jakob Lenz avec impatience.

      repondre message

    Répondre à cet article



    Définition Concours