,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Barbier de séville à Montmorillon article suivant - Magnifique Bohême à Bordeaux

    Ma nouvelle rentrée lyrique
    Se perfectionner comme ténor !
    Le 17 septembre 2007


    C’est la rentrée lyrique, espérons que cela sera un bon crû.

    Précédemment, vous avez pû remarquer qu’à la même période je vous livrais ma petite introspection quant à mes progrès et à ma tessiture du moment. Pour ne pas déroger à la règle et comme il y a assez longtemps que je ne me suis pas livré sur ce site , je me lance, surtout que vocalises.net est un peu somnolent en ce moment.

    Première affirmation : cette année, c’est sûr, je vous le dit tout haut, je suis vraiment ténor. D’ailleurs, si vous regardez la caricature (à droite) réalisée par mon ami Olivier Bekrétaoui, ténor depuis plus longtemps que moi, j’ai bien une tronche de ténor, non ?

    Après deux mois et demi de repos, ma première répétition lyrique, avec mon accompagnatrice préférée, m’a redonné envie de chanter. La voix est là. C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. En ce qui concerne le Si bémol, il ne craque plus à pleine puissance comme ce pouvait être le cas une fois sur deux il y a quelques mois. Pour le Si naturel et le contre Ut, ce n’est pas encore le cas , sauf à condition de retenir la cavalerie (Mais ce n’est pas trop dans mon tempérament).

    Pour moi, c’est dans ma nature : il faut que ça pète et que ce soit brillant... Si c’est pour passer les contre-ut du bout des lèvres, ce n’est pas bien intéressant... Je me casse donc la gueule régulièrement en présumant de mes capacités, mais tel Sisyphe poussant son rocher, je me remets toujours à l’oeuvre dès le lendemain et vous allez voir, ça va bien finir par payer un jour ;-)

    J’ai donc gravi un demi-ton pendant cette période de repos. C’est pas grand chose bien sûr, mais c’est énorme pour ce type de répertoire. Je suis plus détendu, je me pose moins de question. Du coup, ça sort mieux... décontracté, soyons décontracté.

    Le ténorat, c’est un peu comme la foi. C’est une longue quête et je me dois de faire mienne cette strophe d’une chanson de Georges Brassens : "Mettez-vous à genoux, priez et implorez, Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez ..."

    A l’heure actuelle et c’est une vrai révolution, mon accompagnatrice m’apporte des airs de ténor. A l’époque, elle mettait sa main au feu que je ne l’étais pas. Aujourd’hui, nous avons définitivement mis de côté les airs de baryton et je n’ai plus à me battre avec ceux qui veulent mon bien.

    Dans 10 jours, je reprends mes cours pour la deuxième annèe consécutive avec Christian Lara à Lormont. C’est mon premier professeur homme : le courant passe bien et je crois que j’ai beaucoup à apprendre d’un professionnel comme lui. D’autres amis chanteurs nous rejoignent, il est vrai que la plupart de ses élèves lors de l’audition de fin d’année en juin, même parmi les débutants avaient la voix bien placée. Espérons que la libération totale de ma voix aura bien lieu cette année. Au départ en vacances, nous étions sur la bonne voix (si je peux m’exprimer ainsi) et le réapprentissage que j’ai entamé il y a deux ans commence à vraiment porter ses fruits.

    Heure sombre de cette rentrée, le Grand Luciano nous a quitté. C’était avec Wunderlich (parti prématurément) "le Ténor" de la seconde moitié du 20ème siècle. J’ai profité des émissions qui étaient proposées à la télévision pour tenter de comprendre ou de copier des placements de mâchoire, des façons de respirer. C’est impressionnant ce que Pavarotti arrivait à faire avec un naturel apparent et quelle technique il avait... Chapeau le Ténorissimo , c’est là que je vois que j’ai encore du boulot !

    Je viens de gratter ces quelques lignes pour faire un petit point de situation. On n’est pas beaucoup plus avancé me direz vous. Rien de révolutionnaire dans mon propos. Lecteur qui passe par hasard sur ce site, sache qu’en matière de chant, il n’y a pas de recette miracle, et que moi, moins qu’un autre ne détient la vérité. Je ne la connais pas, et bien des années après mes débuts, je la cherche encore.

    Je ne peux donc exprimer ici que mes convictions et mes doutes. Le chant, cela doit être ça : une longue route hasardeuse qui serpente entre ciel bleu et temps maussade. Pour ma part, j’ai envie d’aller voir au bout s’il n’apparaît pas un bel arc-en-ciel.

    Amis chanteurs, vous avez pû remarquer que le site avait fait peau neuve. J’espère que vous le trouvez aussi plus agréable et que vous appréciez la nouvelle façon de naviguer... Ces menus déroulants tout la haut, ça m’a bien occupé.

    Je n’ai pas encore remis le lien permettant de recruter des rédacteurs, mais que ça ne vous empèche pas de me proposer des articles.

    Bonne rentrée lyrique à tous !


    Article publié par : Jean-Marc
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message
    3 Messages
    • Ma nouvelle rentrée lyrique

      18 septembre 2007 14:33 , par Michel

      Bonne nouvelle année de ténorat, le contr’ut à pleine voix n’est plus si loin courage, tu es en de très bonne mains avec Christian.

      Bravo pour le nouveau look de ton site, c’est en effet très agréable les menus déroulants.

      Un bravo aussi à Olivier pour sa caricature, j’ai de suite reconnu le bonhomme...

      repondre message

    • Ma nouvelle rentrée lyrique

      22 septembre 2007 10:07

      Alors comme ça, on se permet de colorier mon dessin et de "couper" Madame ! ... blague à part, merci pour la parution sur vocalises.net, je pourrais te fournir d’autres dessins à l’occasion ! Bonne rentrée lyrique et à bientôt. (tu vois que ça te ressemble, Michel t’a reconnu de suite !). Olivier.

      repondre message

    • Ma nouvelle rentrée lyrique

      14 février 2008 12:14 , par hussonnades

      Je vous cite"Pour moi, c’est dans ma nature : il faut que ça pète et que ce soit brillant... Si c’est pour passer les contre-ut du bout des lèvres, ce n’est pas bien intéressant... Je me casse donc la gueule régulièrement en présumant de mes capacités, mais tel Sisyphe poussant son rocher, je me remets toujours à l’oeuvre dès le lendemain et vous allez voir, ça va bien finir par payer un jour ""
      Méfiez vous que ce ne soit pas"" ça va bien finir par péter un jour""
      La suite me rassure un peu "" decontracté...ect..""
      C’est préférable.Croyez moi le nodule sur les cordes ou l’aphonie partielle mais définitive éxistent.Mème mr VILLAZON qui hurle ses aigus sort d’en prendre .
      Alors n’exagerons pas...

      repondre message

    Répondre à cet article



    Barbier Magnifique