,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Partitions introuvables article suivant - Les cours de chant

    Le duo
    Pas toujours simple d’être deux
    Le 23 avril 2004


    Je tente un article sur le duo que je considère comme un art à part entière dont je n’ai d’ailleurs pas encore acquis toutes les subtilités.

    Ceux qui ont essayé la discipline savent que la chose n’est pas simple et pour des amateurs dont je fais partie, l’exercice se termine une fois sur deux par forfait de l’un des deux, même si au début tout le monde est plein de bonne volonté.

    Premier point et non des moindres, il faut être deux(trois avec le pianiste) et il faut donc trouver une âme soeur avec laquelle on va passer de longues heures à s’ajuster, se caler. Autant bien s’entendre si l’on veut qu’une complicité arrive à s’installer.

    Deuxieme point, le duo est ingrat, vous bossez beaucoup et une fois que vous maîtrisez ce morceau vous ne pouvez le chanter qu’à condition d’être à deux. Ce n’est pas toujours simple et ce travail devient quelque chose que vous avez à votre répertoire et que vous ne pouvez ressortir qu’à condition d’avoir le bon partenaire au bon moment.

    Troisieme point, celui ou celle qui se tape le contre-chant doit bosser trois fois plus que l’autre qui souvent ne voit pas la difficulté de celui ou celle qui le valorise, alors que ce dernier souvent n’a qu’a suivre la mélodie. Il n’est pas rare que ce soit le ténor ou la soprano qui ait le beau rôle, et les laborieux dont je suis qui ont l’honneur d’intervenir se doivent d’être irréprochables ;-).

    Mais bon, une fois que vous connaissez votre partie, que vous avez trouvé le ou la bonne partenaire, que vous avez réussi à chanter alors qu’une soprano ou un ténor vous couvre et vous tire irresistiblement vers votre tessiture haute-contre, alors, si vous savez moduler pour rester à l’unisson et regarder votre partenaire au bon moment pour respirer en communion, alors oui, le duo devient un moment magique.

    En ce qui me concerne, j’ai quelques trucs que j’ai réussi a mener jusqu’au bout... : j’ai à mon répertoire le duo du père dans la Traviata (un quart d’heure de bonheur), le duo de pepito et betina :-) "j’aime bien mes moutons" , le duo entre Attila et Enzio dans Attila de Verdi. Je suis actuellement en train de finir de mettre au point le duo de la mouche dans "orphée aux enfers" d’Offenbach bzzzzz (un peu déjanté).

    Pour le coté partenaire toujours sous la main, j’ai réussi, il y a trois mois à convertir mon épouse au chant et nous travaillons ensemble "plus un mot" dans Monsieur Beaucaire de Messager, c’est tout en finesse et en subtilité, peut être serons nous au point d’ici septembre... Nous travaillons également "L’amour c’est une echelle immense...O beau nuage qui voyage" dans la vie Parisienne d’Offenbach, c’est également charmant et ça ne réclame pas 110 décibels ce qui va bien pour la voix naissante de ma moitié ;-) et m’oblige en ce qui me concerne a rester tout en nuances.

    Ma petite femme débutante s’en tire donc honorablement et j’espère que nous pourrons tenter ces deux airs lors d’une prochaine rencontre avec nos amis de vocalise.net.

    Mon article sur le duo se termine, mes recherches sur le net ne m’ont pas permis de vous indiquer des liens dignes d’interet sur le sujet, peut être aurez vous plus de chance que moi.

    J’éspère que vous aussi vous pourrez nous faire part de vos expériences sur cette discipline, vos contributions sur le sujet sont attendues...


    Article publié par : Jean-Marc
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message
    3 Messages
    • > Le duo

      26 novembre 2004 16:22

      Intéressé par le duo et ayant également envie de tenter l’expérience avec mon épouse, je suis à la recherche de partitions simples pour les débuts. (du baroque à la période actuelle...)
      auriez vous des tuyaux ?
      Merci pour le site
      JJ Vittot

      repondre message

      • > Le duo 26 novembre 2004 17:11 , par Jean-Marc

        Il faut essayer le fameux "la ci darem la mano" dans Don Giovanni de Mozart... c’est un must et ce n’est pas trop compliqué.
        Attention cependant tout le monde connait ;-)

        repondre message

    • Le duo

      20 janvier 2012 07:11

      BONJOUR ! Les duos cela m’interesse !! Je cherche des duos
      SOP/ALTO,MEZZO et SOP/TENOR ? ET DES TRIOS pour les 3 VOIX !

      Pour vous, n’avez-vous pas pensé à "Baï Maenern" de La FLUTE
      ENCHANTEE " ??? Sublime ! Et LIBIAMO de LA TRAVIATA ,,

      Ce qui nous manque surtout c’est un accompagnateur, bon
      lecteur et qui aime le Chant !!
      Nous pouvons peut-etre trouver des Sources , des Sites ?
      Musicalement à vous. PAULETTE MAURANNE
      PS : Je suis en Haute-Loire , LE PUY EN VELAY !!

      repondre message

    Répondre à cet article



    Partitions Les