,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - CROQUEFER d’Offenbach article suivant - Barie, Terre de Culture

    La tablette iPad pour le chant
    Présentation des fonctionnalités
    Le 20 mai 2011


    La célèbre tablette tactile d’Apple est-elle un outil utile pour le chanteur lyrique ?
    Cet article et vos commentaires permettront d’en savoir plus sur les différents usages que l’on peut en faire.

    Depuis la sortie de l’iPad en 2010, de nombreuses applications pour le chant sont venues transformer les habitudes des chanteurs professionnels et amateurs.
    Voici un petit tour d’horizon des possibilités :

    1) Utiliser l’iPad pour lire les partitions.

    L’une des premières fonctions attendue des musiciens était de pouvoir lire ses partitions et les transporter facilement en se déchargeant du poids des ouvrages papier souvent volumineux.

    Passionné du lied, je pense là aux 7 volumes des lieds de Schubert des éditions Peters. Environ 3,5 kilos contre 601 grammes pour le seul poids de la tablette.
    Il existe aujourd’hui 3 modèles avec différentes capacités : 16, 32 et 64 Go, ce qui doit permettre de stocker un nombre assez important de partitions.

    La première question qui se pose est : comment convertir ses partitions papier pour les importer dans l’iPad ? La réponse n’est pas si simple car vous risquez de passer beaucoup de temps à scanner les pages de vos partitions les unes après les autres.

    Ma première expérience à été de télécharger des partitions gratuites trouvées sur internet et de les importer dans l’application iBooks, disponible elle aussi gratuitement sur l’App Store. Cette application permet en effet de lire des livres au format epub mais aussi d’importer ses propres documents au format PDF.

    L’importation des partitions a été simple mais le résultat plutôt décevant à cause de la taille très petite de la partition. L’écran 9,7 pouces de l’iPad étant deux fois plus petit que le format d’une partition (habituellement A4 ou plus).

    J’ai alors découvert le site Muzibook.fr qui permet de télécharger des partitions au format PDF optimisées pour l’écran de l’iPad. Le résultat est bien meilleur et les partitions sont parfaitement lisibles, de plus, leurs éditions semblent soignées et de bonne qualité.
    Un autre aspect intéressant est que ces partitions peuvent aussi être lues avec le logiciel Adobe Reader directement sur l’écran d’un ordinateur portable en mode double page plein écran. Là aussi, la lecture est très confortable.

    L’éditeur Muzibook Publishing est spécialisé dans la musique classique pour tous instruments et propose le téléchargement de titres à l’unité à un prix abordable.

    Il y a aussi quelques recueils, on peut par exemple y trouver les cycles complets Dichterliebe et Frauenliebe und Leben de Robert Schumann.

    Leur catalogue pour le chant compte près de 250 titres essentiellement composés de lieds et mélodies. On y trouve également quelques airs d’opéras célèbres, notammant de Haendel et des oeuvres de musique sacrée. La seule chose que l’on peut souhaiter est que leur catalogue se développe davantage.

    D’un point de vue pratique, l’application iBooks permet d’organiser sa bibliothèque de partitions par collections ou par thèmes. Cela peut s’avérer utile pour s’y retrouver rapidement parmi des centaines de partitions. Vous pouvez aussi créer des setlists dans un ouvrage à l’aide de marque-pages pour préparer et accéder rapidement aux pièces du répertoire de votre récital.

    D’autres applications comme ForScore permettent d’annoter facilement les partitions PDF, de programmer un métronome et même de connecter une pédale sans fil pour tourner les pages. Surtout utile pour les pianistes.

    Pour résumer, je dirais que l’iPad me semble un excellent support de partitions pour les chanteurs professionnels et amateurs, mais complémentaire aux partitions imprimées jusqu’à ce que l’offre des éditeurs s’étoffe.

    2) Utiliser l’iPad pour enregistrer sa voix.

    La tablette iPad offre aussi la possibilité de s’enregistrer et d’exporter les fichiers audio vers iTunes.

    L’application QuickVoice Recorder est un simple dictaphone mais peut être utile pour archiver des cours. La qualité du son est acceptable mais reste moyenne.

    Une autre application comme Sound Recorder HD, avec un meilleur design, affiche la courbe des fréquences et permet de visualiser les nuances de la voix. La qualité sonore est toujours moyenne mais suffisante selon l’usage.

    Il existe beaucoup d’autres applications plus sophistiquées pour s’enregistrer si vos exigeances touchent à des fonctionnalités plus avancées.

    La nouvelle version de l’iPad permet maintenant de se filmer et d’enregister en haute définition.

    3) Utiliser l’iPad pour regarder des concerts et écouter de la musique.

    Fonction ultime de la tablette, regarder des archives vidéos de concert sur l’écran de l’iPad est un vrai plaisir. Il est très facile d’accéder à YouTube pour trouver l’interprétation d’une oeuvre et la visualiser. Ce qui peut être utile en déplacements ou même dans un cours de chant, par exemple pour citer l’exécution d’un interprète.

    La fonction iPod de l’iPad permet en outre de synchroniser tous ses fichiers mp3.
    Vous pouvez aussi lancer la lecture d’un fichier audio d’accompagnement de piano tout en lisant la partition sur l’écran.

    J’espère que cet article vous aura éclairé sur ces nouvelles possibilités qu’offre le numérique dans le domaine du chant et serais heureux de lire vos avis et commentaires.


    Article publié par : Jean Pierre
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message
    2 Messages
    • La tablette iPad pour le chant

      6 août 2011 06:10 , par matthieutenor

      et bien oui l’ipad (2) est super pour les partoches
      j’habite New York et ici le moindre truc exploitable est exploite c’est une question de survie...
      Donc j’ai essaye des sa sortie l ipad 1 mais au début je trouvais l’écran petit. Je parle en tant que pianiste/organiste.
      Par contre pour le chant il y a qu’une ligne donc c’est plus acceptable. Ainsi se balader en repet de tossa avec son ipad c’est franchement trop cool, nettement plus léger que le full score..et on peut regarder ses email pendant que le chef fait répéter une autre section..
      En plus backstage dans le noir on y voit !
      et sur scène si les partitions sont autorisées comme dans un oratorio visuellement on voit pas la différence même a la télé.Pour les partitions Il y a un site super aussi c’est imslp.org
      tout est la en terme de répertoire par contre le format pas toujours au top..
      donc en fait l’ipad c’est génial même si un ipad disons un tiers plus gros avec le même poids cela serait le top
      (le mieux n’est pas l’ennemi du bien le mieux c’est mieux !)
      et pour enseigner montrer un chanteur de référence sur you tube en temps réel c’est incomparable.

      repondre message

    • La tablette iPad pour le chant

      3 novembre 2014 15:12 , par Jeff

      Bonjour,

      J’ai bien compris l’ipad pour virer nos classeurs trés ou trop lourds de nos pupitres c’est le top.
      Je cherche un logiciel pour uniformiser mes compositions (paroles) sur la quelle j’ajouterai (les accords de guitares ou basses) dans un format lisible sur ipad.
      Ce que je vois sur le net me semble trop complet "editerur de partitions" etc.. ; (je connais meme pas le solfège). mais cela ne m’empeche de composer pour mon groupe.
      Merci d’avance

      repondre message

    Répondre à cet article



    CROQUEFER Barie,