,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Trombolino au Casino de Bordeaux article suivant - Vent du Soir d’Offenbach à Barie cet été

    L’amour Masqué à l’Opéra de Bordeaux
    Une belle production
    Le 3 mars 2012


    C’est à une bien belle production de l’Amour masqué d’André Messager et de Sacha Guitry qu’il m’a été donné d’assister hier soir à l’Opéra de Bordeaux. Il y a un petit bout de temps que je n’avais pas vu une opérette à Bordeaux. Avec cet ouvrage, ce fût un réel plaisir.

    J’ai pu apprécier un beau décor sans superflu qui servait l’oeuvre à merveille et une mise en scène classique et originale. C’était un spectacle de pré-générale et je n’ai pas eu l’impression d’assister à une séance de travail car tout n’était pas loin d’être déjà parfait. "Elle", l’interprète principale, a une belle présence sur scène, le chant est ma foi tout à fait correct et l’articulation s’avère suffisante pour une compréhension de l’histoire sans avoir les yeux rivés sur le prompteur. Cela devient si rare de nos jours qu’il faut le noter.

    Les deux servantes ou bonnes, le sont également (bonnes), ce qui rend ce trio très complice et très juste. Côté homme, j’ai bien apprécié le maharajah au niveau vocal, et le côté léger de l’interprète, Pour ce qui est des hommes, bizarement ça manquait un peu d’articulation dans le chant, mais sans que ça devienne gênant toutefois.

    Le spectacle est homogène, le texte de Guitry capte l’attention sur les parties parlées et la musique d’André Messager, si fine et si délicate, contribue à faire de cet ouvrage une pièce agréable à écouter et très distrayante.

    Côté costumes, on est à l’Opéra de Bordeaux et l’on sent que les moyens ont été mis et que beaucoup de petites mains ont du s’activer pour contribuer à la réussite de cet ensemble. Depuis que je m’occupe d’une petite troupe, je regarde ces détails avec attention car ils contribuent sans aucun doute à la réussite d’un spectacle.

    Je connaissais le tube "J’ai deux amants" que tout le monde connait aussi, mais je ne connaissais pas la chanson de Koutchiska qui est très bien amenée et très amusante. Je ne connaissais pas non plus le chant Birman chanté pour le premier couplet en "Birman" et le second en Français. C’est un très joli morceau.

    Bref c’était bien, très bien et je recommande à ceux qui pourraient hésiter à aller voir ce témoignage des années folles qui fût créé par Sacha Guitry lui-même le 15 février 1923 dans le rôle parlé intitulé "Lui" accompagné alors d’ Yvonne
    Printemps dans celui de "Elle", d’y aller sans a priori et en étant certain de passer un bon moment.


    Article publié par : Jean-Marc
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message

    Répondre à cet article



    Trombolino Vent