,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Samson et Dalila par Mme Héglon article suivant - L’Ensemble Orchestral de Bordeaux

    Ensembe Orchestral de Bordeaux
    Deux très beaux concerts à Pessac et Bordeaux
    Le 8 novembre 2005


    Ce n’était pas gagné d’avance ; en effet le Requiem de Mozart est l’une des œuvres les plus jouées que ce soit par les plus prestigieuses formations ou par des ensembles d’amateurs (ce qui n’a rien de péjoratif). Chaque fois que l’on joue cette œuvre magistrale on ne peut éviter la comparaison avec les multiples versions entendues tout au long de l’année.

    Lors des concerts de samedi et dimanche 5 et 6 novembre, dans les églises de Pessac et Bordeaux, remplies d’un public dont je salue la qualité de l’écoute, Lionel Gaudin-Villard, à la tête de l’Ensemble Orchestral de Bordeaux (EOB) et du Chœur de l’EOB, nous a livré une excellente interprétation de la dernière œuvre composée (et inachevée) par Mozart. Une interprétation où l’on a pu sentir la personnalité de ce jeune chef qui a su tout à la fois y imprimer sa "patte" sans trahir la musique du grand Mozart.

    J’ai aussi trouvé très sympathique le fait que le chef d’orchestre prenne la peine de donner quelques explications au public, que ce soit au niveau de la version qui était jouée ici (celle achevée par Sussmayer), de la composition de l’orchestre ou encore au niveau de tout le travail de "promotion" fait par l’épouse du compositeur après sa mort. J’ai pu apprendre qu’il existait différentes versions de ce Requiem achevées par d’autres élèves de Mozart. Cette volonté didactique, assez caractéristique de l’EOB et de son chef, est rare et très appréciable car elle donne quelques clefs qui permettent d’ouvrir le domaine de la musique classique à tout un public qui n’est pas à priori intéressé par ce style musical.

    Dès les premières mesures, on a pu immédiatement constater le plaisir de chanter et une implication totale de tout le chœur très attentif à la direction du chef. L’orchestre composé de musiciens professionnels a joué magistralement, suivant parfaitement la direction de son chef, résultat : un bon équilibre entre l’orchestre, le chœur et les solistes qui a servi la musique avec excellence tout au long de ces concerts.

    Le quatuor de solistes était composé de chanteurs de haut niveau. Une mention spéciale toutefois pour la mezzo (Sophie Etcheverry) et la soprano (Clotilde Fiter-Lecomte) dont les interprétations étaient particulièrement "habitées".

    Au cours d’une très agréable première partie nous avons pu aussi apprécier et découvrir pour certains, la sérénade (op.1) de Samuel Barber qui a parfaitement mis en valeur la qualité des instrumentistes de l’EOB. Le célèbre adagio, plus connu et superbement interprété a clôturé cette première partie.

    En conclusion ce furent d’excellents moments salués par les applaudissements d’un public qui visiblement a apprécié ces concerts.


    Article publié par : Michel

    Pour tous ceux qui le désireraient, il est encore possible de venir entendre ce concert le 10 novembre 2005 à St Emilion (21h) où il sera donné dans les murs de la Collégiale, magnifique édifice roman jouissant d’une acoustique de très haute qualité.

    Renseignements et réservations : 05 56 45 36 27

    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message

    Répondre à cet article



    Samson L’Ensemble