,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie






    article précédent - Rossignolade du 17 décembre article suivant - De l’art de la programmation musicale

    Adolphe ADAM
    Un compositeur Français trop oublié !
    Le 8 janvier 2005


    Pour démarrer cette nouvelle année que je vous souhaite heureuse et Lyrique, j’ai choisi de vous parler d’un de mes compositeurs fétiches trop oublié : Adolphe ADAM.

    Dans mon coeur il cotoit le grand Wolfang et Domenico Cimarosa. Ne me demandez pas pourquoi, il y a des choses que l’on sent comme ça, d’instinct...peut être mon coté Don Quichote. Adophe et Dominico ont besoin d’être redécouvert et défendu c’est peut être pour ça.

    Oui je sais, si on lit tout ce qui le concerne, Adolphe ADAM est souvent taxé de musicien facile, qui a fait dans le goût du public et surement pas assez intellectuel pour que les musicologues ou les gens bien pensant s’y intérressent.

    Pour ma part, je revendique cette « ringardise » toujours accompagnée d’un air Bachique, ainsi que le coté désuet de son oeuvre. C’est un pan entier de la culture musicale Française qu’il ne faut pas oublier et je trouve dommage que ceux qui n’ont jamais écouté un opéra d’Adolphe ADAM puissent se permettre des jugements hâtifs.

    Je conseille vivement à ceux qui ne connaissent pas, d’écouter "Le Toréador" ou "Le Chalet". On trouve aussi également au disque le fameux "Postillon de Longjumeau" (Air : Ton tourterau t’appelle) ainsi qu’une vieille version de "Si j’étais roi".

    Le Toréador est vraiment un petit bijou qu’il faut avoir écouté une ou deux fois (en enduisant un mur, en bricolant, en repassant ou en faisant la cuisine) pour se laisser prendre au coté enjoué et "facile" de l’oeuvre qui fait qu’on ne peut plus se lasser d’écouter et de la ré-écouter.

    Le 4 janvier 1855 A.ADAM écrivait : « je n’ai guère d’autre ambition, dans ma musique de théâtre, que de faire claire, facile à comprendre et amusante pour le public. Je ne puis faire que la petite musique, c’est convenu. Je me contente donc de faire comme je puis, comme je sais, et j’attends que le public se lasse de moi pour cesser d’écrire. »

    Il semble donc, que déjà à l’époque, il était contesté. Personnellement je trouve qu’il mérite que vous le re-découvriez.

    J’ai réussi à acquérir récemment les partitions "le bijou perdu" et "le muletier de Tolède" et j’éspère arriver à convaincre d’autres de mes amis chanteurs d’essayer de m’aider à faire revivre ce répertoire.

    Si vous avez une partoche dans un coin avec écrit dessus "Musique de Adolphe ADAM" et que je n’ai pas encore , je suis prêt à vous l’échanger contre autre chose, un paquet de nouilles, quelques euros ou tout simplement ma considération (C’etait le moment de la pause publicitaire ;-) )

    Jacques François Fromental Halévy à l’Académie des Beaux-arts disait :
    « Si l’on jette un regard sur la vie d’ Adolphe Adam, si on l’embrasse d’un coup d’œil, on peut la résumer en peu de mots. On y verra le travail, le courage et la foi ; un cœur loyal, un talent rare, et de charmants opéras. »

    J’éspère que cette modeste intervention pourra faire en sorte que tout ceux qui comme moi ont pu lire des propos bien tranchés et négatifs sur son oeuvre, prendront le temps de se faire par eux-même une opinion et sans doute verront-ils que la critique s’est injustement déchaînée sur ce compositeur qui ne doit pas être connu que par son "Minuit Chrétien" ou par son ballet "Gisèle".

    ... Jusqu’à la fin du 19 eme siècle, la polémique se déchaînera à chaque reprise de l’une de ses œuvres, la vogue wagnérophile ne manquant pas d’en dénoncer la légèreté... (voir lien)

    Pour ce qui veulent approfondir, je vous conseille cet article de Geoffroy BERTRAN qui est très complet et vous engage également a aller voir sa production sur le site de standford. Enfin Adam sur le site Opérette


    Article publié par : Jean-Marc
    0 signatures à cette pétition
    Date Nom et site Web Message
    6 Messages
    • > Adolphe ADAM

      2 mars 2005 11:19 , par Aga Winska, soprano

      Je suis de même avis que vous - on a oublié Adam à tort. J’ai faite sa découverte encore lors de mes études de chant à Varsovie. Là-bas Adolphe Adam est avant tout connu par "Gisèle" et par ses variations sur Mozart (do,do,sol,sol,la,la,sol, fa,fa,mi,mi,re,re,do). De pouvoir chanter les "Variations Mozart-Adam" est un rêve de chaque coloratura. J’ai les chanté il y a des années et j’en suis très fière. Meintenant je cherche des partitions, car je veux préparer un programme lui consacré pour l’année prochaine. Croyez-vous qu’il existe un recueil de ses airs pour soprano où pour soprano légère ? Est-il possible de l’acheter via internet ? Sinon - où ? Est-ce-que tout ses airs sont si difficiles que ces variations ? Je vous serai très reconnaissante si vous pourriez me repondre.
      Bien à vous,
      Aga Winska

      repondre message

      • > Adolphe ADAM 2 mars 2005 15:50

        Bonjour, je suis très honoré qu’une artiste telle que vous apprécie ma moseste prose :-) et s’interresse à Adolphe Adam.

        J’ai actuellement en ma possession quelques partitions de ce compositeur en version papier ou electronique dont :

        Le bijou perdu, Giralda, le postillon de lonjumeau, la poupée de nuremberg, le muletier de tolède, le chalet, Le sourd.

        Il y a surement votre bonheur là dedans... il faut que je regarde.

        Passez vous du coté de Bordeaux ?

        repondre message

        • > Adolphe ADAM 6 mars 2005 17:05 , par Aga Winska

          Je vous remercie de m’avoir si vite repondu. J’habite en Belgique, mais
          il n’est pas exclu que je passe par le sud de la France cette été. Sinon, je me permetterai de vous recontacter ici même.
          A bientôt,

          repondre message

    • > Adolphe ADAM

      13 décembre 2005 21:17 , par DavidLeMarrec

      Oui, Adam mérite d’être joué, en tout cas plus !

      On trouve des choses de qualités différentes, certes. Si j’étais roi est absolument délicieux, mais ne demande pas forcément de réécoute immédiate - l’histoire est convenue, et la partition ne ménage pas d’instant qui serait souverain et demanderait d’y revenir. Pour autant, au lieu de jouer un Messager, un Yvain ou un Lopez, on gagnerait grandement au change !

      Quant au Toréador, je ne trouve pas que ce soit de la musique facile, en somme. Il y a dans cette oeuvre un tourbillon dramatique et musical extraordinaire. C’est en quelque sorte le pendant comique d’Eine florentinische Tragödie de Zemmlinsky, ce qui n’est pas un mince compliment ! J’ai toujours été frappé par la similitude de leur argument et la densité de leur propos.

      repondre message

    • Adolphe ADAM

      8 avril 2009 11:22 , par geoffrey styles

      Bonjour,
      Connaissez-vous "les Musiciens de l’Orchestre", co-�crit avec Offenbach ? Existe-t-il une partition que je pourrais consulter ?
      Merci d’avance !

      repondre message

    • Adolphe ADAM

      17 février 2010 17:43

      Bonjour. Attention, "Les Musiciens de l’orchestre" est une partition co-écrite par Jacques OFFENBACH et un élève d’ADAM, Léo DELIBES, pas ADAM lui-même...

      repondre message

    Répondre à cet article



    Rossignolade De